mercredi 24 janvier 2018

La cité de l'oubli - Sharon Cameron

"Aujourd'hui, je m'aperçois que la douleur et l'amour s'équilibrent. Je ne peux ressentir l'un sans ressentir l'autre." 




Auteur : Sharon Cameron
Édition : Nathan
Genre : Fantastique jeunesse
Sortie : 2017
Nombre de pages : 462



Synopsis : "Tous les douze ans, les habitants de Canaan subissent l’Oubli, un mystérieux phénomène qui efface leur mémoire. Pas celle de Nadia. Elle seule n’a pas oublié. Elle seule se souvient que se père a profité de ce bouleversement pour l’abandonner… Le nouvel Oubli approche. Nadia doit percer le secret de cette fatalité avant que sa famille ne vole à nouveau en éclats. Avant que la ville ne sombre encore une fois dans le chaos."





Ma lecture

Je remercie très chaleureusement les éditions Nathan pour l'envoi de ce livre qui m'attirait énormément de par sa couverture et son résumé ! J'espère parvenir à rédiger une chronique construite et structurée car je dois vous avouer que j'ai mis beaucoup trop de temps à lire ce roman (Bonjour panne de lecture !) Quoi qu'il en soit, j'ai tout de même beaucoup apprécié ma lecture ! 

Dans cette histoire, nous allons donc suivre principalement Nadia, vivant dans une cité où les habitants oublient tout, jusqu'à leur propre nom, tous les 12 ans. Tout le monde, sauf cette jeune fille, même si on ignore pourquoi, en débutant cette lecture. Vous l'aurez donc compris, il s'agit bel et bien d'une dystopie !

Parlons d'abord de ce qui m'a quelque peu dérangé durant ma lecture. Bien que l'intrigue de départ soit très intéressante, j'ai été perturbée par le rythme de l'histoire et par la plume de l'auteure. En effet, il s'agit d'un one shot, mais je me suis souvent malheureusement ennuyée durant la première partie du roman. La trame est pourtant réellement captivante mais je n'ai pas réussi à me sentir totalement concernée par les actions des personnages ou par leurs choix.
Je me suis également surprise à relire plusieurs fois certains passages, comme si mon cerveau déconnectait totalement de l'histoire. 

Vous vous demandez donc pourquoi ce livre fût tout de même une super lecture ? 
Parlons tout d'abord des personnages. Les deux protagonistes principaux m'ont totalement conquise. Comme dans toute dystopie, nous allons suivre ces jeunes qui essayent de comprendre le système dit "parfait" dans lequel ils vivent et qui vont tenter de revendiquer leur liberté. J'ai beaucoup aimé Nadia qui est indépendante, brillante et courageuse et Gray qui amène un peu de folie mais également de douceur à l'histoire.

De plus, malgré quelques difficultés à la lecture, j'ai beaucoup aimé l'histoire. La deuxième partie du roman nous dévoile des complots, on y découvre révélation sur révélation, l'action explose totalement, et je me suis mise à avoir peur pour les personnages, à ressentir de la haine pour certains, et de la compassion pour d'autre. Un vrai régal lorsque les pièces du puzzle s'assemblent et que l'on commence à comprendre davantage cette cité ! Petit bémol : Certains détails sont à mon sens laissés en suspens, sans réponse.

Concrètement, La cité de l'oubli allie intrigue bien ficelée, personnages touchants, courageux et revendicateurs et cité originale basée sur un complot. On y aborde également la notion d'amour, d'amitié, d'ambition, et de mensonge. Même si cette dystopie est à mon sens trop superficielle sur certains détails et pas assez approfondie, je vous conseille cette lecture si vous êtes friands du genre !

↠ Une très bonne dystopie ↞ 

5 commentaires:

  1. Réponses
    1. Tu peux tenter je pense !! :) J'espère que tu aimeras

      Supprimer
  2. Il a l'air bien tout de même, malgré les quelques petites imperfections que tu cites :D ! ❤ Et je ne connaissais pas le prénom "Gray", enfin je ne l'ai jamais croisé dans un livre et je le trouve trooooop joli ! ❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui franchement ça reste une bonne lecture !! :D♥♥ Oui c'est vrai que j'aime bien aussi hihi !! ♥

      Supprimer
  3. Haaaan j’ai trop envie de le lire ❤️

    RépondreSupprimer